Le Mot du Maire

Marignonnes, Marignons,

Cette année 2019 s’achève avec son lot d’évènements qui nous ont plus ou moins marqués. Je vous en rappelle quelques-uns.

Notre pays a été secoué durant plusieurs mois par le mouvement des gilets jaunes, cette crise nous a fait prendre conscience d’une fracture sociale et territoriale dans notre pays.

En avril, un gigantesque incendie emporte la toiture et la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris, symbole de notre culture et de notre patrimoine.

En juin et juillet, nous avons subi des pics de canicule et des chaleurs jamais enregistrés dans le monde. Après des mois de sécheresse, des inondations répétées dévastent le sud de la France. Tous ces dérèglements climatiques dans le monde révèlent la triste réalité que notre planète est en danger et qu’il nous faut vite réagir.

En septembre, c’est le grand départ de Jacques Chirac, un homme qui a aimé et servi la France. Il a marqué son époque au plan national et international.

En novembre, Raymond Poulidor nous quitte, une figure légendaire du monde cycliste.

Je m’aperçois que ces évènements relatés ne suscitent pas la joie ! Mais tout n’est pas propice à la désespérance et au renoncement.

Le début de l’année 2020 mobilisera les électeurs et les candidats pour les élections municipales. Lorsque j’ai accepté en 2014 d’assumer les fonctions de maire, j’ai informé mes colistiers que je n’irai pas au-delà d’un mandat. Me voici arrivée au terme et en mars je quitterai le conseil municipal après cinq mandats et trente et une années passées au service de la commune.

Au niveau national ce mandat a été marqué par des évènements importants, parfois dramatiques. Il a été aussi celui de la transformation des territoires et des réformes souvent mal perçues, des moyens diminués avec davantage de responsabilités. J’ajoute aussi les exigences des concitoyens dont certains pensent que le Maire peut et doit solutionner tous leurs problèmes.

Néanmoins, à Marigny-le-Châtel je peux dire que j’ai bien vécu cette fonction avec le soutien des adjoints et des conseillers municipaux. J’ai pu aussi m’appuyer sur les compétences du personnel administratif et technique. Je leur adresse à tous mes chaleureux remerciements et toute ma gratitude.

Je veux aussi remercier tous les électeurs et les personnes qui m’ont accordé leur confiance durant toutes ces années. Certes c’est une fonction exigeante mais enthousiasmante et enrichissante.

Au cours de ces six années, avec la bonne cohésion du conseil municipal, nous avons pu mener à bien de nombreux projets dans notre commune.

Nous avons tout d’abord fait aboutir le projet de construction du pôle médical et culturel initié par mon prédécesseur M. Joël Paris. Une réalisation dont on peut être fier aujourd’hui.

Nous avons remplacé toutes les huisseries vieillissantes des écoles élémentaire et maternelle. A la demande des enseignants, nos écoles sont dotées de vidéoprojecteurs interactifs.

Les travaux de réhabilitation et d’accessibilité du centre-bourg se sont réalisés sur plusieurs mois entraînant quelques désagréments pour les riverains mais le résultat est maintenant apprécié de tous. Ces travaux ont été faits sur les places de la mairie et de l’église et dans la

rue Picard Vallot avec l’enfouissement des réseaux électriques et le renouvellement des conduites d’eau potable. Un nouvel aménagement végétalisé met en valeur ces espaces.

L’achat de la maison située rue Pasteur suivi de sa démolition a permis l’aménagement de l’intersection avec la rue de la République. Ces travaux ont pour but de faciliter la circulation avec plus de sécurité.

La mise en accessibilité obligatoire de tous les bâtiments communaux s’est faite sur toute la durée de ce mandat. La rénovation de la cour de la salle de l’Espérance fait partie de ces travaux. Tous ces aménagements ont bien sûr un coût estimé à environ 137 000 €. Nous nous sommes efforcés de limiter la dépense en ayant le souci de respecter les normes et obtenir les certifications indispensables pour bénéficier des subventions.

La place principale est dotée d’une borne permettant la recharge des batteries des voitures électriques. Nous y avons ajouté, ruelle des Juifs, une douzaine de places de parking.

La reprise d’une partie des bâtiments de la SIRC par la société Bois Déroulés de Champagne s’est faite grâce à l’aide de la Communauté de Communes. La Commune ne peut que se réjouir de l’implantation de cette entreprise et j’ose espérer que d’autres suivront sur cette zone.

Voilà un rapide bilan non exhaustif des réalisations faites durant cette mandature.

Je fais confiance à la prochaine équipe municipale pour assurer la réalisation des projets ébauchés à ce jour. Je pense en particulier à la structure qui accueillera le centre de loisirs et les activités péri et extrascolaires prévue sur l’ancienne propriété Poignant dont la commune est maintenant propriétaire.

Après la restauration de quelques vitraux, d’autres travaux sont prévus à l’intérieur de l’église.

Je termine ce mot en souhaitant bonne chance à la future équipe, la réussite dans leurs projets, qu’elle trouve du plaisir à s’investir pour le bien vivre ensemble dans notre commune.

Que nous réserve 2020 ? J’ose espérer un monde avec moins de discriminations, d’injustices, d’inégalités, d’égoïsme, cela s’appelle l’espérance en l’avenir.

Ainsi, avec l’équipe municipale, j’adresse à chacun d’entre vous mes meilleurs souhaits pour cette nouvelle année de bonheur, santé et sérénité.

Chantal Mieszaniec